Esprit Tiare
header Esprit Tiare

18 Sept
2017
"... ce voyage qui a été fantastique, magnifique, époustouflant... bref, génial !"

Bonjour Mathilde,


Je te tenais à vous dire un grand merci pour l'organisation de ce voyage qui a été fantastique, magnifique, époustouflant... bref, génial !

Nous sommes revenus en France avec des souvenirs pleins la tête, et encore émerveillés de tous les paysages, la culture, et la richesse de chaque île.

Le retour à la réalité est un peu dur, mais ça nous donne vraiment envie de repartir.

Pour vous faire un retour sur les prestations sur place et le déroulé de notre séjour : 

A l'arrivée à Tahiti, nous avons été très bien pris en charge. Nous avons eu un peu de mal à trouver nos noms sur la multitude de panneaux à la sortie de l'aéroport, mais une fois trouvé, on nous a remis tous nos vouchers du séjour (que j'avais déjà imprimé en double exemplaire, mais comme on dit : jamais deux sans trois !) et on nous a conduit jusqu'à notre hôtel.

Arrivé à l’hôtel, une corbeille de fruits et une bouteille de vin nous attendait. Ce qui était très bien, car nous n'étions absolument pas fatigués, et les fruits étaient vraiment les bienvenus après les 4 repas un peu aseptisés de l'avion !!

Le lendemain, direction Moorea : on nous a déposé à l'aéroport 1h20 avant le décollage de l'avion. Sur le coup, on a vraiment eu l'impression de passer notre séjour dans les aéroports ! Mais cette sensation a vite été effacée à notre arrivée à Moorea ! Cette île est vraiment exceptionnelle. C'est notre meilleure partie du sejour. 

Le Beach lodge était vraiment super. Autant sur la qualité des prestations : chambres propres, bien entretenues, avec tout le confort. Le libre accès à la cuisine le midi et le soir, ce qui laisse une bonne autonomie pour le sejour. Le gérant, Didier, est quelqu'un d'adorable et très serviable. Le petit déjeuner du matin était exceptionnel, le meilleur de tout le séjour, avec un jus de fruit frais, une salade de fruits frais, des oeufs préparés à notre convenance, un gâteau différent chaque jour et des viennoiseries (avec des confitures artisanales différentes chaque jour). un vrai bonheur dès le matin !

Mais aussi sur l'emplacement géographique : vraiment idéalement situé au bord d'un plage magnifique, sur la côté ouest ce qui permettait d'admirer tous les soirs les couchers de soleil, mais aussi, à deux pas de 2 restaurants vraiment excellents (notamment le Lezard Jaune, juste exquis), et à quelques coups de pédales en vélo d'un petit centre commercial. 

Le plus : tous les matins, Teva était présent pour nous aider dans l'organisation de nos activités. Nous avons ainsi pu faire une soirée au Tiki Village (un peu déçu, car nous avons trouvé ça un peu surjoué, et pas très naturel), nous avons fait une excursion en bateau pour aller voir les baleines, les dauphins, les raies et les requins. Un expérience vraiment incroyable, surtout les baleines, car nous avons pu nous mettre à l'eau pour les voir remonter à la surface et nager tout près d'elles. Et bien sur pouvoir caresser les raies et barboter entouré de requins, c'est fantastique ! Et dernière activité, un tour de l’île en quad pour découvrir les richesses de l'île!


2ème étape : Huahine :

Le séjour sur l’île à été quelques peu perturbé par du mauvais temps et surtout de la pluie. Ce qui est un peu dommage car en temps de pluie, les activités sur Huahine sont un peu limitées. Nous avons pu louer une voiture une demie journée (mais plus beaucoup de disponibilité vu que tout le monde voulait une voiture pour pouvoir s'occuper en temps de pluie !) Et la demie journée est largement suffisante pour faire le tour de l'île ! 

Les plus : l’hôtel était très bien, les chambres propres, spacieuses, confortables. La plage était très belle, et le jardin de corail juste devant l’hôtel était très beau!

Tous les soirs au restaurant, il y avait la possibilité de choisir le poisson du jour péché dans le lagon dans la journée. Des poissons incroyables et vraiment délicieux. Un vrai régal. Nous avons pu avoir un para'a peue entier... a tomber !! 

Les moins : l’hôtel est un peu excentré de toute activité... Forcément après avoir passé quelques jours à Moorea où tout était accessible, où pour faire chaque activité on venait nous chercher à l'hotel, où tout le lagon était accessible en kayak... Sur Huahine, ça changeait un peu. Les paddle et kayak était en libre service, mais il ne fallait pas s'éloigner de la plage (pour des raisons de sécurité). Les midis à Huahine, nous mangions au restaurant de l’hôtel, car il n'y avait pas beaucoup d'autre lieu de restauration à côté. Il y avait bien une roulotte à côté de l’hôtel mais qui n'était ouverte que le soir... 

Et à cause du mauvais temps, nous n'avons pas pu faire notre tour en bateau à fond de verre (d'ailleurs, le "fond de verre" est un peu mensonger ! il y a effectivement une plaque de plexi dans le fond du bateau mais c'est un carré de 20 cm de côté !)

Par contre, les locaux sont vraiment avenants, ouverts, prêts à rendre service. Nous avons fait du stop quand nous n'avions pas de voiture et cela fonctionne très bien!

L’île est magnifique, complètement sauvage, c'est vraiment ce qui fait son charme.


3ème étape : Bora bora

La c'est vraiment le kiffe du bungalow sur pilotis et la sensation d'être riche l'espace d'un instant ! 

Les plus : l’hôtel  et surtout le bungalow sur pilotis. C'est incroyable de pouvoir se baigner dans le lagon en descendant de sa terrasse. La nurserie de corail au milieu des bungalows est vraiment géniale, avec une diversité de poissons fantastique. Et les services de l’hôtel sont au top, avec les 3 restaurants, le bar et le snack ouvert a n'importe quelle heure de la journée, la mise a disposition des kayak, paddle, etc... c’est vraiment bien. Et le spa est fabuleux!

Les moins : la sensation d'être "enfermé" dans le complexe hôtelier. impossible de sortir de l’hôtel. On arrive par le lagon et le seul moyen de sortir c'est par bateau. Et sur Bora bora on perd beaucoup le côté authentique de la Polynésie. On comprend vraiment pourquoi les locaux appellent Bora bora le "petit Dubai". 

Mais nous sommes heureux de l'avoir fait au moins une fois.


4ème étape : Tahiti

Les plus : la chambre est vraiment spacieuse, et nous avons été surclassé dans un studio. 

L’hôtel est situé juste en bord de plage ce qui est très agréable.

Nous avons pu avoir un checkout tardif le dimanche car sinon nous aurions du rendre la chambre à 11h alors que nous partions de l’hôtel à 20h10.

Les moins : Très excentré du centre ville ce qui nous a "obligé" à manger le vendredi soir et le dimanche au restaurant de l’hôtel. Le vendredi soir c'était plutôt sympa car il y a avait une animation musicale. Par contre le dimanche midi, c'était une formule buffet à 5500 CPF par personne. J'ai trouvé ça excessivement cher pour une qualité très médiocre.


Mais nous sommes très très satisfait de notre voyage. Merci sincèrement pour vos conseils, votre disponibilité et la qualité des prestations lors du sejour.

Nous repartirons un jour en Polynésie c'est certain. Même si la destination est très lointaine, ça vaut vraiment le coup ! C'était vraiment fantastique.

Et notre gros coup de coeur est vraiment Moorea. Pour l'île en elle même, mais aussi pour l'hébergement. Nous resterons plus longtemps la prochaine fois.

Et nous avons envie de faire un tour du côté de Raiatea aussi, qui a l'air un peu similaire à Moorea, de ce qu'on a pu comprendre !

Encore merci !

C.


photo article 1191

Lire la suite...

22 Févr
2017
"...nous tenons à vous remercier pour votre collaboration et votre disponibilité."

Bonjour Clara,

Nous voici rentrés de notre merveilleux voyage en Polynésie. Nous nous remettons doucement du décalage horaire.

Notre séjour s'est bien passé dans l'ensemble. Nous avons fait le plein de chaleur et d'humidité de saison en Polynésie et le retour a été facilité par des températures très douces dans notre région.

Concernant le bilan global de notre projet, comme vous nous l'avez demandé, nos impressions sont les suivantes :

- le vol aller Air France jusqu'à Los Angeles et Air Tahiti Nui jusqu'à Papeete : l'escale à Los Angeles a été interminable. Les formalités de douane n'en finissaient plus et nous avons déambulé dans l'aéroport pendant 3h30. Si bien que les agents de la compagnie Air Tahiti ont dû venir chercher les passagers pour Tahiti afin d'accélérer les passages. 

Par contre, le retour a été plus rapide puisque nous n'avions pas les bagages à récupéreret que nous ne changions pas de compagnie. 

Bilan : le vol sur la même compagnie est plus judicieux.

- l'accueil à l'aéroport de Papeete par votre correspondant a été très rapide. Il nous a donné les vouchers et nous a confié au responsable du Fare Suisse.

- location d'une voiture pour la journée sur Tahiti par l'agence Avis : Tout s'est bien passé. Le personnel de l'agence est sympathique. Nous avons fait le tour de l'île et visité différents lieux parmi ceux que vous nous avez indiqué. Malheureusement, le vendredi les musées et jardins (jardin botanique de Papeari et de Vaipahi) ferment à 16h et nous n'avons pas pu les voir. D'autre part, le musée Gauguin à Papeari est fermé depuis...3 ans. Il est toujours proposé dans les catalogues ! l'employé sur place nous a dit qu'il y avait un projet de remise en état mais les oeuvres ne sont plus à Tahiti.

- Fare Suisse : Très bien. Sympathique, chambre agréable, bon petit-déjeuner. Climatisation appréciable.

- l'Aranui : inoubliable ! une ambiance chaleureuse et comfortable. Les excursions satisfaisantes et le contact avec la population des îles nous laisseront un souvenir inoubliable. Le personnel, en majorité marquisien, nous a fait partager sa culture et ses traditions. Nous avons dansé et chanté en marquisien !

- Moorea : Nous adorons cette île ! 

                - Fare Aute : L'endroit est calme et bien situé au sud de l'île. Nous avons fait des excursions, passé une journée à la rencontre des raies et des requins et mangé sur un motu avec le Capitaine Taïna (activité à recommander).

L'accueil au Fare par 2 jeunes femmes du continent est formidable. Elles se "mettent en 4" pour nous faciliter le séjour et travaillent beaucoup. C'est le meilleur atout de ce Fare que nous partagions avec nos amis. 

Nous avons quelques réserves, cependant, quant au confort du gîte. Certes, nous avons souffert de la chaleur (il y avait seulement des ventilateurs pour nous rafraîchir) et des moustiques qui nous ont agressé malgré les produits d'usage.

Ce qui est plus ennuyeux ce sont les piqûres dûes à des punaises de lit que nous avons trouvé dans les rainures des matelas.

De plus, la plomberie est à revoir à notre avis. Et là, c'est le problème des propriétaires! Les employés ne peuvent pas tout faire. Nous tenons à signaler que la propriétaire, que nous avons vu, n'est guère accueillante et sympathique.

La location de la voiture pour 4 jours était une bonne idée. Indispensable pour se déplacer sur l'île et disponible sur place, c'était bien pratique !

- Fare Relais Fenua à Punaauia : Nous n'y avons passé qu'une nuit mais nous avons apprécié les lieux : les chambres sont comfortables et climatisées. L'accueil est sympathique.

Le bilan est positif dans l'ensemble. Nous n'avons pas eu de problèmes majeurs. Il est vrai que nous étions inquiets avant notre départ car notre carnet de voyage est arrivé dans les derniers jours (le fils de nos amis est passé à votre agence pour les récupérer, ce qui nous a permis d'avoir le livret de l'Aranui qui n'était pas dans les pièces-jointes de votre courriel).

Voilà Clara, ce que nous pouvons dire sur ce voyage. Nous comprenons les difficultés qu'il y a à mettre en forme un tel projet en répondant aux demandes des clients (changement d'horaires d'avion, de bateau, fermeture d'hôtel...)

C'est pourquoi, nous tenons à vous remercier pour votre collaboration et votre disponibilité.

Cordialement,

E & R.T

(www.polynesiecroisieres.com)

photo article 1066

Lire la suite...

22 Janv
2014
Récit complet d'un voyage en Polynésie

WLsLetnv_DYoIg54xFpFzjNhP8syXriMfjDQvee3lA4,6UAZ2nxrnmh-GMADaLx87HdvVDrI586TFMT9yuX6dZY Voyage à Tahiti décembre 2013 Le 19 décembre, départ de Cotignac direction Marseille. Tout va bien nous sommes dans les temps. Enregistrement, et nous attendons le premier vol d’une longue série. Le 20 décembre, nous sommes arrivés à 6h30 à Faaa. Beau temps, le voyage c’est bien passé sans turbulence et ne nous a pas paru long grâce aux films et reportages à disposition. Le 21 décembre, aujourd’hui départ pour Moorea, vol très court mais agité. Nous sommes arrivés à l’Hôtel l’Hibiscus, amis. Accueil très sympathique de Nathalie, la fille de la famille. Les bungalows sont très jolis et confortables. Le jardin est entretenu et arboré, le restaurant est directement sur la plage. Nous sommes très heureux. L’accès à la plage est très pratique. Nous mangeons très bien, autant en qualité qu’en quantité ! Le 22 décembre, depuis notre arrivée nous avons instauré l’apéro tous les soirs, Ricard et cacahouètes ! À midi nous allons à un Ma’aa Tahitien (Nathalie la proprio nous a trouvé ça), four traditionnel et musiciens. Nous nous sommes régalés et bien amusés avec les « artistes », ex du Club Med, qui étaient présent. L’ambiance était vraiment « top » proprio qui c’est le genre de journée que nous aimons, proche des gens et sans « nia nia ». Le 23 décembre, nous avons eu de grosses averses cette nuit, j’adore ça !nous avons aussi entendu les déferlantes sur la barrière de corail. Aujourd’hui 4x4, nous avons de la chance (encore, je le dirai tout le long du voyage) car nous avons un véhicule rien que pour nous avec un chauffeur(Italien) très sympa et plein d’humour. 1ere étape, la montagne magique, pour commencer une montée impressionnante sur un chemin très étroit, Rose n’est pas rassurée, et ensuite une vue à couper le souffle sur le lagon et la végétation. Du coup nous restons un moment à admirer cette vue. 2eme étape, visite d’une plantation d’ananas dans l’ancien cratère du volcan, magnifique et sauvage avec ces montagnes noires et abruptes. 3eme étape, le belvédère ou, là, nous pouvons voir les deux baies de Cook et d’Opunauru et l’explication de la légende du dragon qui avec sa queue dessina ces baies. 4eme étape l’école d’agriculture avec dégustation d’un jus d’ananas frais, un vrai régal ! Nous faisons un stop sur un lieu de culte, un Marae, avec son hôtel de sacrifices. 5eme étape, l’arrêt « obligatoire » dans le centre culturel ou l’on nous explique les techniques du Paréo, la confection des colliers de fleurs, l’ouverture des noix de coco. Voilà le trip est presque fini. Avant de rentrer nous faisons un stop devant la montagne percée et sa légende du guerrier amoureux de la Princesse. Celui-ci perça la montagne avec une lance depuis Tahiti dans le but d’effrayer les mauvais garçons et de protéger la Princesse. Les Dieux dessinèrent alors le visage de la princesse en haut de la montagne pour qu’il puisse la voir de loin. Le 24 décembre, aujourd’hui nous avons loué une voiture pour faire le tour de l’ile. Par hasard nous avons pris un chemin qui nous mène à une cascade et avec trente minutes de marche. La balade dans la forêt est époustouflante de beauté. Nous étions bien, en sécurité car il n’y a pas de danger. Ce soir comme c’est Noël, le traditionnel Ricard a été remplacé par du champagne que nous avons emmené de France, pour info nous en avons quatre bouteilles ! Ce soir, Philippe a préparé des plats spéciaux à l’occasion de Noël et ensuite il est venu discuter avec nous un bon moment. Paul et Rose sont heureux, ça se voit. Le 25 décembre, Noel, nous ne sentons pas plus qu’hier l’ambiance de Noël, à part les rappels des habitants avec « bonnes fêtes et joyeux Noël » qu’ils s’amusent à répéter a toutes occasions. Leur amabilité, et gentillesse nous étonnent toujours, pour nous cela semble surnaturel sachant que c’est vraiment sincère. Aujourd’hui départ pour Raiatea à 15h40. Arrivée à Raiatea, notre hôtel est d’un style totalement diffèrent, type colonial tout en bois dans les tons de bleu et blanc. Il y a un étage avec les chambres, et au RDC le restaurant et la piscine. Le jardin va jusqu’à la route, que nous ne voyons pas et juste après, la mer avec le ponton de l’hôtel. L’accueil est sympa, la patronne nous reçoit avec un cocktail. Pour l’apéro, je commande un cocktail, cela change du Ricard, ils sont très bons. Ici c’est différent, nous avons le choix entre entrée/plat ou plat/dessert, mais cela suffit bien, la cuisine est excellente. Nous avons des pluies très fortes dans la nuit. Le 26  décembre, Programme de la journée, location de voiture (à l’hôtel c’est très pratique pas de paperasse !) et découverte de l’ile. Le temps est couvert, mais ne nous gêne pas. Nous allons au marché faire qques course ! Nous reprenons le tour de l’ile, mais nous sommes un peu déçu car il n’y a rien de spécial et surtout, surprise il n’y a pas de plage ! Malgré cela, je reste attiré par cette ile, même si apparemment elle n’est pas « intéressante ». Le temps est clément et nous permet encore une fois de faire ce qui était prévu, la chance continue. Le 27 décembre, nous avons eu pas mal de pluie cette nuit, mais j’ai dormi comme une masse. Nous dormons les fenêtres grandes ouvertes, j’adore. Ce matin c’est couvert. Nous avons prévu une excursion sur Tahaa en bateau. D’abord traversée du lagon direction Tahaa et on jette l’ancre entre deux motu dont l’un accueille le plus bel hôtel « relais et château » de Polynésie. Nous rejoignons le motu à pied et nous nous mettons à l’eau dans le « jardin de corail », c’est merveilleux. C’est d’autant plus impressionnant qu’il y a un courant très fort qui nous entraine au milieu des coraux dont certains sont dangereux. Ensuite départ pour Tahaa ou nous allons visiter une ferme perlière et une vanillerie. L’heure du repas s’approche et notre guide nous transporte  vers un motu ou sont installés deux familles dont une a ouvert une pension. C’est là que nous allons déjeuner. Le déjeuner est composé de plats  Tahitiens et aussi de qques plats Français. Il y a juste à côté du ponton, trois parcs a poissons, dont un avec des espèces dangereuses et spéciales. Notre guide saute dedans et nous les présente un a un avec leur spécificités. A côté qques petits requins pointes noires. Nous rentrons vers 16h car le ciel devient menaçant, il nous a laissé tranquille malgré tout et nous avons pu profiter de toute la journée. A 18 h nous allons à un  diner spectacle de danses traditionnelles. Le repas est excellent et trop copieux comme d’habitude, même si nous nous limitons. Le spectacle est magnifique et très excitant. Il y a même des danseuses un peu « enrobées », mais elles sont très libres et très naturelles, ce qui leur donne une beauté différente. Plusieurs danses nous sont présentées, celles du paréo, celles avec les Mamas, avec les enfants trop mignons, et enfin traditionnelles. Le 28 décembre, farniente et départ dans la soirée pour Bora Bora. Et voilà déjà le départ pour Bora, 15 minutes de vol seulement et nous arrivons, une petite attente pour le bateau qui fait la navette jusqu’au port et encore quinze minutes de traversée. La vue sur Bora entre chien et loup donne une impression unique, c’est magique ! Ces montagnes noires et cette luminosité sont à couper le souffle. Désolé pour la répétition de ces superlatifs, mais que dire d’autre devant tant de beauté ! Sur le quai nous attend un mini bus qui nous amènera à l’hôtel. Après un accueil avec le collier de fleur et un cocktail de fruits, nous prenons possession de nos bungalows, superbes mais il fait nuit et nous ne pas pouvons découvrir l’environnement. Le 29 décembre, réveil de bonne heure, comme d’habitude, au bruit du reflux des vagues. J’ouvre les rideaux et là, je tombe par terre. Surpris par la vue sur le lagon et la proximité de « notre » plage, à peine à trois mètres ! Nous sommes face au soleil levant, c’est idyllique, et chose que je n’ai jamais faite, je vais de suite me baigner. Après nous être remis de ces émotions (encore..) le planning de la journée est vide car c’est dimanche, tout est fermé, donc farniente !.. Ce soir champagne car je réalise que c’est la moitié du voyage, cela passe trop vite !le décompte a commencé, n’y pensons pas ! En plus du champagne nous prenons une bouteille de rosé, d’Espagne. Nous mangeons tjrs autant. Couchés à 22h, c’est un exploit. Le 30 décembre, nous louons une voiture pour faire le tour de l’ile et nous commençons par la ville et un peu de shopping. La ville est très fréquentée et embouteillée, en fait pas très sympa. Il y a trop d’étrangers. J’ai acheté un pendentif en forme de Tiki. Maintenant c’est le tour de l’ile  avec des vues sur le lagon, des dégradés de bleus absolument incroyables. Constat, il n’y a pas de restaurant sur le tour de l’ile, à croire que les gens mangent seulement à l’hôtel ! Nous sentons aussi une différence de comportement vis-à-vis des habitants, moins souriant que sur les autres iles, sont-ils « pollués » par la civilisation ? Après-midi farniente .La météo est très clémente et agréable, l’eau est absolument géniale, on peut y rester des heures. Le 31 décembre, départ ce matin pour Fakarava, qu’est-ce que nous allons découvrir sur cet atoll ? Une heure quinze de vol jusqu’à Ranguirora, une escale de 15 minutes et encore 50 minutes de vol pour atteindre notre destination. Voilà enfin notre atoll, c’est une découverte pour nous. Dépaysement total, c’est aride et sauvage, pauvre et riche de solitude. Une personne nous attend et comme à mon habitude j’engage direct les questions, « es-tu le propriétaire », « non » répond-il, «  juste le chauffeur » ! Durant le trajet sur la seule route de l’atoll, je continue mes questions sur la vie ici. Arrivés à la pension, il nous accompagne jusqu’aux bungalows en bord de plage. Comme je l’avais vu sur le net, ils sont sommaires mais mignons.  Surprise ici pas d’eau chaude du tout ! La plage de sable blanc est en pente douce et donc très sécurisante pour tous. Là je découvre que notre « chauffeur » n’est autre que le proprio ! Petit malin, qui en jouant comme ça peu récolter qques infos. Ici rien à faire ou presque, mais nous allons bouger. Premièrement des vélos sont à disposition, mais là, quelle surprise, ils sont dans un état de délabrement qui laisse à penser que nous n’irons pas loin. Ce soir c’est le réveillon, repas « spécial », un cocktail nous est offert et ensuite  buffet avec plusieurs plats Tahitiens et langoustes. La cuisine est simple mais bonne. Les boissons ne sont pas « comprises » dans le menu. Pas de musique, l’ambiance n’est faite que par les discussions entre clients qui ne se connaissent  pas. Thierry, le patron nous explique que l’entraide est une règle et aussi le seul moyen de vie ou de survie. Nous nous couchons vers les 11h. Le 1 janvier, finir 2013 ici et commencer 2014 ici c’est de bon augure je pense ; j’espère que l’année sera à l’image de ce 1er janvier. Ce matin nous louons une voiture électrique à la pension pour aller jusqu’à la passe et jeter un coup d’œil au « village ». Cette partie de l’atoll est hallucinante de simplicité et de beauté, incroyable, les cocotiers et autres végétaux poussent directement dans le corail ! Au bout de l’atoll nous rencontrons trois Tahitiens qui sont venus pêcher pour le déjeuner. Au retour nous nous arrêtons à l’église qui est entièrement décorée de bleu et de coquillages, superbe. Après-midi PLONGEE, je rejoints le club « top dive » mené par une jeune fille de 25 ans charmante et très dynamique. Nous sommes 4 hommes avec elle et elle nous emmène à la passe. Plongée sous Nitrox, pour moi c’est une première et c’est très sécurisant car sous Nitrox il n’y a presque pas de risque d’accident de décompression. Superbe plongée à -22 mètres avec qques requins qui viennent nous rendre visite. Dans la soirée nous avons repris la voiture électrique pour aller de l’autre côté ou se trouve un hôtel fermé, avec des bungalows magnifiques. Là, surpris, nous découvrons un peu plus loin un « potager » oui, dans le corail ! Tomates, aubergines, poivrons. Le mauvais état de la route en « soupe » de corail et la nuit tombante, nous a obligés de rentrer. Le 2 janvier, c’est rare mais aujourd’hui rien de prévu, il fait très chaud. Je n’ai pas trop dormi car c’est la dernière nuit au bord de l’eau  et j’y pense beaucoup ! Le 3 janvier, Nous partons cet après-midi pour Tahiti et ce soir nous allons à une soirée de danses Tahitiennes au Méridien juste à côté de la pension. A notre arrivée à la pension de la plage Nous maintenons notre tradition du Ricard sur la terrasse. Arrivés au Méridien, nous prenons un cocktail et nous assistons au spectacle, j’en ai la chair de poule, c’est vraiment très beau et très puissant ; les danseurs et danseuses sont magnifiques. Nous passons une excellente soirée. Le 4 janvier, sortie 4x4, nous découvrons un 4x4 tout neuf conduit par Fabien ; de suite le courant passe, il faut dire qu’il est atypique et très gentil. Petit à petit, nous découvrons qu’il a été avec sa femme, « adopté » par une famille tahitienne et qu’ils vivent en bas d’une vallée, «sa » vallée dit-il, magnifique. La balade dans les montagnes noires, recouvertes de végétation luxuriante, me scotche. En effet, lors de mes séjours précédant, les routes n’étaient pas accessibles et surtout il n’y avait pas de 4x4. Là nous découvrons la vallée au Mille cascades. Après deux arrêts pour se baigner dans la rivière, nous arrivons à un (le seul) restaurant panoramique ou nous déjeunons. Les plats sont délicieux et la vue nous laisse sans voix. Reprise de la route malgré un ciel gris /noir, vers le sommet. Après 15 minutes nous arrivons à un point de vue sur tte la vallée! Suite aux averses, des dizaines de cascades se mettent à couler un peu partout, c’est magique. Maintenant c’est le temps de redescendre vers la civilisation. Ce soir, après le diner, nous retournons au Méridien, car il y a un spectacle de danses du feu. Encore diffèrent et superbe, nous ne voulons pas baisser notre rythme de vie jusqu’à la dernière minute ! Le 5 janvier, Nous avons loué une voiture pour faire le tour de l’ile, départ 8h et oui on ne rigole pas !. Nous prenons notre temps pour visiter, les grottes, les belles maisons, un stop au resto du musée Gauguin, une partie de la presqu’ile, le trou du souffleur et retour. Nous n’avons pas eu le temps de tout voir. Quand je pense que certains disent qu’il n’y a rien à voir à Tahiti et que tu fais le tour en 2 heures ! Ce soir, c’est le dernier soir, champagne ! Le 6 janvier, nous avons décidé d’aller à Papeete faire du shopping et visiter. Moyen de transport, le bus, Vincent nous a prévenus que les fréquences étaient « aléatoires », tu parles, 30 minutes et pas un bus ne s’arrête. Je décide de faire du stop à la grande surprise des autres. Après cinq minutes j’ai du succès et un automobiliste nous prend en charge  pour nous dépose sur le port. Le marché et presque vide de poissons, nous sommes lundi et c’est la reprise après les vacances. Après quelques course nous déjeunons et rentrons en bus cette fois. Après-midi repos avant le grand départ ce soir. Voilà, le vol de retour c’est très bien passé, et comme à l’aller nous n’avons pas souffert de la longueur grâce aux nombreux films et documentaires à disposition. Le bilan et totalement positif, de très nombreux et beaux souvenirs, de très belles rencontres, une population gentille qui vit au jour le jour avec le sourire comme règle. NANA Jp [gallery columns="2" ids="858,857"]  

Lire la suite...